Tour des Rochers de Laval 1050 m - Vercors

Itinéraire décrit au No 24 du site : Vercors sud

Longue randonnée avec une ascension du Pas du Pas sur le Gr 9 dans une sauvage ambiance forestière.

passage en falaise

Belle falaise

vers la soetie du pas

rochers de Laval

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le retour par le vallon de Châtelar, permet l'accès à la falaise. Ascension au passage de la Croix Saint Laurent pour une belle vue sur le Royannais

l'équipe

Croix St Laurent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo : Rochers de Laval


Roche des Arnauds 1408 m de Cabusson 1054 m – St-Laurent-en-Royans

Temps 3 h  -  Déniv. 370 m   Long. 8 k

croqus

Départ

 

pied de la combe de Jaye

 

on quitte a route Forestière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                               La route forestière rejointe par la piste herbeuse de Chaloin se quitte au point 1191 pour aller chercher directement l’attaque du sentier des crêtes au point 1285.        

sur la crête

point de vue

 

çà se corse

 

renoncement à quelques dizaines de mètres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au-delà du point de vue vaine tentative d’atteindre la Croix par la crête et longue descente contrôlée jusqu’à la Sapine.                                     

descente contôlée

DSC00671

 

 

 

 

 

 

 

 

Récit de Gérard Barré

Vidéo : Roche des Arnauds


Le Trélod 2181 m de Doucy-en-Bauges

Description de l’itinéraire Nos 127 et 128 du site : Bauges

 

croquis

en falaise

sur les crêtes

dans les rochers de la cime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Longue randonnée, la traversée du Mont Trélod est une course magnifique par sa variété. Depuis Magnoux, la falaise franchie par le passage pittoresque des cascades, le parcours des crêtes et de l'arête Sud restera aérien jusqu'au sommet à partir de la ruine de Pleuven Dessous.

sommet

descente

 

sous la Dent des Portes

 

Magnoux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La descente par l'itinéraire normal emprunte d'abord le large versant Ouest de la montagne et l'alpage du Charbonnet, avant de plonger au pied de la Dent des Portes sur le parking des Cornes où l'on aura prévu de laisser une seconde voiture. »

Gérard Barré.

Voir son récit : Sentier-Nature Trélod

 

Vidéo : Le Trélod

Posté par salvideo à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Rochers de l’ Aiglette 1561 m - de Vassieux-en-Vercors

Ittinéraire décrit au N°61 de Vercors sud

croquisbut_st_Genix

Magnifique flânerie avec une belle lumière automnale sur des  crêtes dorées surplombant  d’impressionnantes falaises et permettant au regard admirer  des horizons variés.

cr_teDSC01076 

 

 

Récit du parcours de Gérard Barré le 7 novembre 2016

Vidéo : L'Aiglette

Pointe de la Galoppaz 1481 m du Fournet -Thoiry - Bauges

Description de l'itinéraire aux Nos 17 et 18 du site : Bauges

17_18 croquis

grimpée dans l'alpage

 

cime

 

sur la crête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une belle randonnée en circuit. Montée par la Combe Servenne et l'alpage sud, descente par la Petite Galoppaz et les chalets de la Buffaz puis de l'Allier.

descente de la Petite Galoppaz

l'équipe

 

 

 

 

 

 

vers le col de la Buffaz

 

près des Chalets de l'Allier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo : Galoppaz du Fournet

 

 

 

   


Pointe de la Belle Etoile 1843 m - Bauges

Itinéraire décrit aux  No 48 et 49 de Bauges

48-49 croquis

croix de Périllet

 

sommet

 

parcours de la crête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un belvédère très fréquenté sur la vallée de l'Isère. Sentier agréable jusqu'à la croix de Périllet. Au-dessus plus aérien et parfois escarpé mais sans difficulté. Le retour par l'arête, parfois vertigineuse mais très belle au col de l'Alpette, est à réserver à des montagnards entraînés.  

pas de l'Ane

cabane de l'Alpette

 

dans la descente

 

Tamié

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo : Belle Etoile


Quelques souvenirs montagnards....

C'était une époque où je dressais le bilan annuel de nos sorties en montagne

1972   1973   1974  

  0

 

Année 1975

fév1stmiche

1er février : Pic Saint Michel 1966m

 

 

 

 

 

 

 

 

22 février :  Col de la Grande Combe 2356m d'Arêches

fév22gdcombe

 

23 février : Légette de Mirantin 2353m avec ses 300m de pente sommitale de 35° et en passant  l'Epaule de Rocheplane  2166m

fév23mirantin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 mars : Rocher de Sarvatan 2510m du col de la Madeleine 1993m

 

 

 

9 mars : Gd Collon à ski 2393m  Vidéo d'une nouvelle course le 7 février 1977

 

 

mars23rachais

15 mars  : Une joyeuse équipe au Rachais 1150m 

a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16 mars : le Grand Rocher (1926m)

jan12rocher

jan12roc

jan12grroch

gd rocher1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des Confins (1450m) espace nordique de La Clusaz 74220

le 28 mars : montée par la combe de Bellacha à Tête Pelouse (2537m) et descente par la combe du Grand Crêt.

Après un bivouac sous le préau d’entrée d’une maison inhabitée

mars23pelouse

 

mars23pelous

 

 

 

 

 

 

 

 

le 29 mars : ascension de la combe de Tardevant 2501m et retour par celle de la Grande Forclaz.

mar31mandalla

 

 

Soirée  dans une cabane à Sous l’Aiguille1150m  hameau de Manigod 74230.

 

 

 

mar31mandallaz

 

 

 

Le 29 mars : ascension de la Pointe  de Mandallaz 2218m.

 

 

 

20 avril : Col de la Croix 2529m.  Depuis Fond de France longue remontée de la Combe Madame

 

avr20madame

avr20madam1

avr20madam3

avrmadam4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avr20madam5

avr20madam6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis nos tentes installées dans le voisinage du cimetière (1330m) de Celliers (73260)

avr26lauzièr

avr26lauzièr2

 nous gravirons à peaux de phoques le 26 avril : le Grand Pic de la Lauzière  (2829m)

avr26lauzièr1

avr26lauziè

 

 

 

 

 

 

 

Et le 27 avril : le Pic du Rognolet (2659m)

avr27rognolet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er mai  : Après un bivouac sous Saint-Martin de Queyrières

mai1alpa

mai1alpav2

 

 

 

 

 

 

 

 

(05120) nous nous hissons sur les belles corniches des Crêtes de l’Alpavin (2735m)

mai1alpavi

mai1alpavin

alpavina

alpavinb

mai1alpav

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soir même nous plantons nos tentes à Vars-Ste Catherine (05560)

2 mai : La Mortice (3186m)

mai2morti

mai2mortic

 

 

 

 

 

 

 

 

3-5 mai : Tour du Brec de Chambeyron.

1er jour : Départ de Fouillouse 04930 (900m)

mai2stroppia

mai3refchambeyr

pour remonter le vallon de Plate Lombarde pour franchir le raide Col de Stroppia(2865m) pour rejoindre le refuge bivouac Berenghi 2804m.                                                                              

mai2gypièr

 

mai2 gypière

 

 

2ème jour : Col de la Gypière (2927m) Tête de la Frema (3151m) et refuge de Chambeyron désert (2620m)                     

 

bnchambeyron

3ème jour : Pointe d’Aval (3127m) et retour à Fouillouse.

 

8 mai : De Monêtier-les-Bains 1547m traversée du col du Raisin 2691m

descente sur la vallée de la Clarée pour planter nos tentes chez des amis à Rif Tord (1900m).

 

mai9cerce

mai9cerc

Le lendemain 9 mai ascension de la Pointe des Cerces(3097m).

 

 

 

 

15-16 mai Bivouac près de Laval suivi de l’ascension à ski du Mont Thabor 3178m

mai10riftor

mai16thabo

mai16thabor


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 17 mai : Rocher de Grande Tempête 3002m1

mai17roctemp

 

mai17roctempê

 

mai17roctempête

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24 mai : Aiguille de la Grande Sassière 3747m

aou13sassière

aou12sassi

aou13sasvue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5-6 juin : Refuge(2255m)  et cime du Mont Pourri (3782m)

jui7pourri4

jui7pourri1

jui7pourri2

jui7pourri5

 

14 juin : Le Néron 1300m  par le couloir en Z

 

 

20-21 juin Du campement au lac des Douches 1950m avec quelques amis d'Amitié Nature de Voiron nous nous lançons à l’assaut de cet élégant couloir Davin 3100m déjà gravi autrefois avec Louis et Roger. Sa longue pente de 800 m à 45° permet une bonne initiation au cramponnage en cordée.

Cette relative facilité exige cependant une bonne expérience de la montagne et de ses conditions. Cet oubli a déjà engendré plusieurs cas mortels. Voir le premier Accident de l’automne  2020.

 Descente par le glacier du Réou d’Arsine.

jui21davin

jui21davi

jui21arsin

jui21arsine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27 juin :  avec Frank et Michèle. Refuge de l’Aigle 3450m

Du parking au pied du col (1680m) au delà du Pont Vieux le sentier s’èlève en lacets  dans la pente minérale, remonte le glacier du Bec, traverse la vertigineuse vire Amieux et par la rive droite du glacier de Tabuchet nous atteignons ce vieux nid accroché à son pic rocheux (3450m)

juin27aigl2

jui27aigle

Refuge et meije orientale

juin17aigle

Nous sommes seuls et après les 1770m de dénivelée nous apprécions le rude confort de haut-lieu.

 

 

 

 

28 juin : Meije orientale 3891m.

juin18meijeor

 

sur le glacier de l'Homme

 

juin18meijo

 

juinaiglcime

Le glacier de l’Homme  remonté nous abordons la rimaye au pied de l’élégante arête nord-est. J’assure son franchissement  pour mes compagnons avec une broche. Belle grimpée aérienne pouvant atteindre les 40° pour parvenir dans le voisinage de l’imposant Doigt de Dieu.

 

 

 

6 juillet : traversée des arêtes du Gerbier (2901m) avec Frank, Robert, Michèle, à l’époque encore vierges de tout matériel installé.

arêtes du Gerbier

passage du rasoir

Beaux instants dans le Rasoir, le Peigne et surtout l’apothéose d’un rappel final d’une vingtaine de mètres.

 

 

12 juillet :

 

ski25

 

juil12consc

 

juil12conscrits

Avec Frank.

Refuge des Conscrits 2610m Ce vieux refuge étant souvent enfoui sous la neige le gardien  arrose l’installation d’un menhir pour signaler sa situation.

13 juillet :

Bérangère

dôme miage

Cime de Miage

Le lendemain traversée de l’Aiguille de la Bérangère 3425m et des Dômes de Miage 3633m.

Bivouac aux Montets

Le soir même bivouac à l’arrivée du téléphérique des grands Montets 3296m

 

 

 

 

14 juillet :

 

juil14verte

 

juil14vertecime

Petite Aiguille Verte 3512m. Au delà de la rimaye  belle boîte aux lettres qui nous obsédera au cours de la montée directe de la pente glacée à 45°

 

19 juillet : Aiguille de Roselette 2384m Beaufortain. Soirée bivouac au col du Glandon 1900m. Belledonne

 

juil20sambuy

20 juillet : Cime du Sambuy 2726m

 

25-26 juillet : Traversée Mt Blanc 4810m - Mont Maudit  4445m – Tacul 4248m

l'équipe

 

Vue sur Font rousse

 

La Bionassay

 

mer de nuages

Avec Robert et Frank

 25 juillet : Montée au refuge du Goûter 3830m surplombant Tête Rousse, face à l’arête de la Bionnassay, au-dessus de la vaste mer de nuages.

 

 

 

descente Maudit

 

descente Tacul

 

montée à l'Aiguille du midi

 

 

 

 

 

26 juillet : 3h départ pour le sommet du Mt Blanc. Descente sur le col de la Brenva 4303m. Ascension du Mont Maudit 4465m où Frank refuse de venir s’asseoir près de moi sur le pic rocheux. Le col du Maudit rejoint, descente délicate avec assurance sur piolet  jusqu’à la rimaye. Durant le suite nous assisterons au dévissage d’un jeune sur une cinquantaine de mètres heureusement sur une partie sans crevasse. Nous ne nous attarderons pas sur le Tacul et après sa descente nous soufflerons au delà du franchissement des séracs imposants à sa base.

Du col du Midi 3522m grimpée dans une chaleur étouffante jusqu’ à l’Aiguille du Midi 3842m.

 

3 août  : Partis avec Odette de notre campement à Pierre Grosse 2100m interminable remontée du Val Ribon sans rencontrer âme qui vive jusqu’à

falaise dégoulinante

dernière arête avant la cime

la cime de Rochemelon 3538m et sa chapelle bondée de pélerins. J’ai toujours en mémoire le délicat franchissement  d’une falaise dégoulinante et en partie glacée empilement  de strates friables avant d’aborder le glacier plus aisé.

Autour du col de l’Iseran 2764m

5 août : Du Pont de la neige 2528m  : Circuit Ouille de la Jave 2867m,Ouille des Trétêtes 2948m,

Pointe nord Bezin

pointe nord de Bézin 2929m, pointe nord des Fours 3072m, col des Fours 2976m.

 

 

 

 

6 août : Du col de l’Iseran circuit

Pointe des Montets

pte montets1

Entre Montets et Pers

crête de Pers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pointe du Montet 3428m, Aiguille et Pointe de Pers 3386m.

Traversée Montets-Pers

 

 

 

 

 

 

 

7 août :

aou7breithorn

Devant le Cervin

Cime Breithorn

vue du Breithorn

Ascension du Breithorn 4164m

 

14 août : Du Pont de l’Oulietta 2420m l’Ouille Noire3355m et la Pointe des Arces 3187m

 

18-24 août tourisme montagnard en Suisse avec les parents.

aou19saas

aou19gon

aou19gonergra

aou19gonerg

Au pied des montagnes du Valais jusqu’à 3454m avec Le Chemin de fer de la Jungfrau

 

 

 

Malissard franco sarde

 

arête sud de Chalves

28 août : Lances de Malissard Nord 1913m

 

Chalves

29 août : Lances de Malissard Sud 2045m  par la crête sud.

 

13 septembre : traversée du Mt Charvin 2409m

14 septembre : traversée du Trélod 2040m

Le Pinet

Pinet

Au Pinet

 

 

 

 

 

 

 

21 septembre : Le Pinet 1867m

 

l'équipe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'Arcalod

sept14arcalod

 

sept27arcalo

27 septembre : L’Arcalod 2217m

 

 

Descente

28 septembre  :

au sommet

 

chamechaude

 

chamechaude10

Chamechaude 2099m

 

 

 

 

 

 

 

 

4 octobre : les Pucelles 1450m

5 octobre  le Margeriaz 1850m

oct5margeriaz

Crevasse Margeriaz

Cime

pré les Carres3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pré les Carres

 

pré les Carres2jpg

 

pré les Carres1jpg

 

Margeriaz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12 octobre : le Grand Colombier 1534m

oct12gcolomb

oct12colomb

oct12gdcol

oct12gd colom

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

oct12gdcolom

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26 octobre : Pointe de Rognier 2341m

 

oct26rognier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 novembre : Dent d’Arcluse 2041m

 

nov1arcluse

2 novembre :  Les Grands Moulins 2495m

nov2granmoul

nov2grmoulin

nov2 gdsmoulins

nov2gmoulin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 novembre : Chalet de Férices 1892m cabane refuge de souris qui ont sans cesse troubler le sommeil de Victor.

nov9charnier1

nov9charnier

nov9charnier2

nov11charn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 novembre : Grand Charnier 2561m

Sur le grand !charnier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11 novembre : La Grosse Tête 2301m

nov10charn

nov10cha

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23 novembre :  Roche Veyrand 1429m

nov23rveyrand

nov23roveyrand

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23 novembre : Col de la Pte Vaudaine  2340m à ski avec  Robert

nov26ptevaudai

nov26pvaudai

nov26pvaudaine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29 novembre : campement au delà des lacs Robert vers l’Echaillon (2100m) Montée à Chamrousse et descente sur les lacs. Nous installons notre camp bien plus loin.

l'équipe

nov26chamrousse

camp installé

Camp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30 novembre : La tempête nocturne a en partie enseveli nos tentes. Celles-ci démontées

le 30 après la tempête

lever

démontage du camp

enfouissement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nous nous hissons jusqu'au Col de la Grande Vaudaine 2428m.

col de la Gde Vaudaine

nov26pvaudvue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 décembre : Rocher du Baconnet 1808m. de Gresse-en-Vercors

Face au Gd Veymont

déc14baconnet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21 décembre : le Grand Galbert 2561m

cime

la grande trace

au sommet

la vue

 

 

 

 

 

 

 

vue Galbert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'équipe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25 décembre : le Parmelan 1839m

Parmelan1

Parmelan2

Parmelan


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27 décembre : Tour de Sousdine 1700m

Tour de Sousdine

col du freu

sous la Roche Parnal

Tour de Sousdine 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour de Sousdine 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1976   1977  1978   1980   1981   1982_p_destre    1982   1986   1987   1988   1989

Hors de cette liste souvenirs particuliers

 Mon premier 4000 en 1950  le Breithorn(4067m)  en bure franciscaine et sandales pieds nus avec le frère Cassien. Le bas de la bure gelée au retour sur le plateau du Breuil où les  ahuris nous demandaient 'Ma fa pénitenza???"

Les deux séjours à la cabane du Mountet (2886m)(Valais)

Le Besso (3668m) en escalade,

 

zinal

Trifthorn

le Zinalrothorn (4221m) en traversée avec sa lame rocheuse le rasoir franchie en opposition, le Trifthorn (3728m), la Pointe de Zinal (3790m),

 

 

 

 

 

 

 

 

Couloir nord du pic Couttet 2764m BELLEDONNE

 

DSC01012

Descente par le col et le glacier de Freydane. Durant ce retour tranquille à Jean Collet durant la traversée vers le ravin des Excellences Louis culbute et plonge dans la pente neigeuse verglacée. En alpiniste exercée il virevolte sur le ventre et de toutes ses forces freine son dérapage avec le pic de son piolet dégageant une  belle giclée d’étincelles sur plusieurs mètres.

Belle leçon à retenir que j’ai souvent inculquée aux débutants en montagne.1° Le danger survient souvent quand on ne l’attend plus 2° ne jamais lâcher son piolet ce qu’un novice fait instinctivement. 3° Apprendre à se retourner et à deux mains tenir fortement planté ce pic salvateur pour un freinage efficace.

 

Grand Galibier 3228m. Avec Louis et Roger. Montée par le couloirs de la Clapière descente par la voie normale

Après un bivouac sans tente sous un ciel étoilé nous attaquons la pente neigeuse qui va se resserrant et s’accentuant pour s’achever dans un couloir à 45°avec un final à 50°.

 

Grande Casse (3855m) par la petite face nord (50°) et descente par la voie normale (passage à 45°).

 

Août 1969 :  15 jours dans les Ecrins et 15 sommets avec Michèle et Eliane.

Début : Pic Nord des Cavales 3332m. Escalade inspirée par le délicieux livre de Jean Sarenne “Trois curés en montagne”. Au retour à l’ancien refuge de Villard d’Arêne nous retrouverons notre saucisson perdu bien entamé par les rats et camouflé sous l’étage des couchettes.

Roche Emile Pic 3586m par la brêche de la Plate des Agneaux

Pic de Neige Cordier 3614m  par le glacier des Agneaux

Pic de Chamoissières 3204m en solitaire

Pic Gaspard jusqu’à 3500m car nous avons du fuir sous les ronflements sifflants des pierres qui dévalaient le glacier….

sous la Grande Ruine

Grande Ruine 3765m

Pic Coolidge 3775m                                                                                              

Aiguille de la Bérarde 3421m

Les Agneaux 3570m

Pointe de Celse Nière (3422m) Réveil avec la présence non effarouché d’un chamois broutant à quelques mètres de notre tente.

 

roche faurio3

Barre des Ecrins 4102m pour éviter la queue à l’attaque normale nous avons passé la rimaye à quelques dizaines de mètres à gauche…Croisement sur la crête d’un guide hurlant sur sa jeune cliente trop lente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pic ouest du Rateau (3769m) par le refuge Evariste Chancel et le glacier de la Girose.

Pic de la Grave 3667m

Final avec bivouac au lac et cime du Goléon (3422m)

 

tsEn 1969 avec Louis et Roger

Face Nord de la Tsantéléina 3602m belle pente à 45°. Cime réalisée plus tard à ski depuis Le Fornet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vieille cabane des Evettes avec l'ami peintre John Durdilly dont les bouteilles sous les planches du dortoir explosaient en pleine nuit. De là l'ascension des faces nord des Grande et Petite Ciamarella.                                                 

91659240

  Réveil à deux heures du matin pour la première (3676m) ...j'ai encore dans le nez les arômes du bifteck que faisaient sauter notre couple ami de Vienne....Durant le cramponnage avec assurance en Y en milieu de pente quasi verticale notre cordée dut dévier quelque peu pour permettre à madame au-dessus de nous de satisfaire un gros besoin naturel.      

 

 

 

91659248

               Pour la seconde (3534m) avec Roger et Louis  passage   à 60° où nous apercevions  entre les jambes nos skis au pied de la pente.  Les belles étincelles jaillies des coups de piolet dans le franchissement d'une corniche  me sont restées gravées à jamais.   

 

 

 

 

 

 

Mon premier Mont Blanc avec Louis et Roger. Montée de Saint Gervais par le Goûter retour par les Mulets sur Chamonix.  Un groupe en difficulté au sommet nous pria de prendre en charge  un de leurs collègues complètement épuisé. Pour cause, c’était la première expérience montagnarde de sa vie et je ne doute guère qu’elle fut la dernière tant elle lui fut douloureuse. Encordé au milieu de nous, titubant, s’écroulant dans la neige, il dut subir jusqu’aux Grands Mulets la torture salvatrice de notre corde impitoyable. Ne pouvant franchir avec lui  les crevasses géantes de la Jonction, nous le confions au gardien du refuge afin qu’un repos de vingt-quatre heures le requinque suffisamment et lui permette de se joindre à une autre cordée bénévole pour cette périlleuse gymnastique. 

L'Aiguille de la Blaitière (3522m) avec Louis et Roger . Montée par le couloir Spencer. La rimaye franchie se dresse sa pente de neige dure à 55° où 15 jours avant  quatre alpinistes ont dévissés pour se retrouver saucissonnés dans la rimaye. Descente par l'arête rocheuse en 18 rappels.  Le téléphérique manqué descente à pied ... et au restau à Chamonix. Retour à Grenoble à 4h pour prendre mon travail en équipe à 5h.

 

Mes débuts à ski en 1970-1971

L’hiver venu mon loisir montagne se met au chômage et mes compagnons habituels de cordée me harcèlent “achète une paire de planches”.

Aidé de leurs conseils me voici débutant sur des skis de 2m10 montés d’athenaufer vieux système de câbles passant sous des onglets rivés sur les côtés du ski. Leur délivrance permet aux pieds une latitude de 4 à 5 cm.

Mon initiation se fait au pic Saint Michel. Montée aisée mais descente laissant mes amis pliés en deux devant mes chutes surtout celle où je reste suspendu  par les skis aux branches d’un arbuste.

Suivront avec eux la traversée du Grand Coin (2729m), le Quermoz (2217m), les pointes de la Sana(3309m) et de Méan Martin(3233m), le Stralhorn(4192m) en Valais.

Et en finale traversée de la Vanoise prévue d’Aussois à Tignes.

 1er jour : montée en partie par le télésiège pour rejoindre le refuge de la Parrachée(2515m).   

2ème jour : Clacier et col de la Labby 3324m suivi des glaciers de la Mahure et de l’Arpont pour rejoindre son refuge (2310m).               

 3ème jour : un brouillard épais enveloppe la tâche noire de notre abri rendant la visibilité impossible des alentours plongés dans cette laiteuse blancheur. La prudence nous invite au confinement. Nous tournicotons dans cette bâtisse déserte freinant la seule occupation tentante de trop entamer nos provisons. L’après-midi je m’aventure dehors sur trois cents mètres de dénivelée à trouver une issue en repérant un départ possible.

4ème jour : Nous redémarrons malgré le brouillard persistant avec boussole et altimètre.  Nous parcourons ainsi sans rien voir les glaciers de la Vanoise jusqu’à 3100m par le col du Pelve pour parvenir au refuge Félix Faure. Soirée où mes compagnons étudierons sur la carte d’Etat-Major au 20.000ème moult azimuts pour le parcours du lendemain.

5ème jour : Toujours en pleine mouise en route pour le col de la Grande Casse. Corde tendue ainsi que l’attention, Louis à l’arrière boussole et altimètre en main, guide notre cordée. Le premier (nous alternerons Roger et moi pour reposer les yeux et calmer le stress) avance en tâtonnant dans cette blancheur sans visibilité pour ne pas être surpris par une crevasse ou un pont de neige… un guide et son client sont engagés sur nos traces. Le col franchi (3190m) une heure après nous pouvons skier prudemment pour rejoinde le vallon du Grand Plan menant au refuge du Palet. Douce remontée sans danger mais toujours sans visibilité. Une heure durant nous errons sans trouver le passage du col de la Croix des Frettes. La nuit tombant nous renonçons et revenons sur nos traces pour retrouver les ruines d’un chalet éboulé repéré à la montée. Nous nous glissons ainsi que nos suiveurs sous cet amas de planches salvatrices. Nuit sans problème pour nous avec nos duvets et réchaud. Plus froide pour le guide et son client sans équipement pour un tel bivouac non prévu. Roger passera une partie de la nuit à leur préparer du thé chaud. Ce guide –dont j’ai oublié le nom- manifesta son admiration pour notre équipe sans laquelle il n’aurait pas réaliser ce parcours, lui pourtant qui avait réalisé une des premières au Linceul des Jorasses.

6ème jour : La situation n’ayant pas évolué à l’unanimité nous abrégeons notre périple et rejoignons Champagny-le-Haut où le guide nous invite au restaurant. Moment agréable de partage dans la douce tièdeur du confort retrouvé et apprécié interrompu par l’entrée de deux gendarmes… et devinez qui ils recherchent ? NOUS. Lily l’épouse de Louis inquiète téléphone à un ami montagnard pour savoir s’il a de nos  nouvelles…Lui s’informe auprès d’un ami gendarme…lequel fait de même auprès des gendarmeries du coin …. qui lancent carrémént la recherche. C’était encore l’époque tranquille du sans portable.

 

Suivront  de splendides équipées montagnardes à peaux de phoque en saisons hivernales, printanières et même estivales, avec un matériel évolué donnant un peu plus d’aisance à notre style de skieur amateur.

Nous trouverons encore le brouillard comme sur le plateau de l’Outheran avec Simone où nous avons la joie de découvrir des traces…qui se révèleront être les nôtres…Nous avions vraiment tourné en rond. Ou encore à ski au Grand Châtelet (2529m) depuis la côte d’Aime avec Frank, Michèle, Simone. Sensations étranges de glissades dans l’inconnu sans perception de sa vitesse ou lenteur.

A suivre.....

 

 

 

Posté par salvideo à 12:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Dent de Rossanaz 1891 m de La Bottière

Itinéraire décrit aux N° 67 et 64 des Bauges

67_croquis64_croquis

Montée dans le brouillard par les chalets de la Bottière, puis sous le ciel bleu et le soleil par le chalet de Rossanaz et le col du Colombier….

mont_evallon

Après la visite de la grotte du Mineur

grotte_du_mineursommet

grimpée à la Croix et à la table d’orientation. 

croix_sommitalecombe_du_cheval

Descente par la rapide combe du Cheval qui ramène au chef-lieu d’Aillon-le-Vieux à 1km 400 du hameau de la Bottière.

 descente

Vidéo : Dent de Rossanaz

Tour des lacs des Grandes Rousses 2722 m – Alpe d’Huez

Circuit au pied des Grandes Rousses

Poursuite au-dessus jusqu’au lac de la Fare avec son sommaire abri Rajon qui servit d’abri hôpital en août 1944.

croquislac_Besson

Traversée d’un premier plateau entre 2100 et 2000 m avec les lacs Besson, Noir, la Faucille, Carrelet. Montée à travers les barres rocheuses aujourd’hui cablées… 

c_blesdans_les_c_bles

jusqu’au petit refuge de la Fare 2273 m (12 places)

refuge_de_la_Fareabri_Rajon

Poursuite au-dessus jusqu’au lac de la Fare avec son sommaire abri Rajon qui servit d’abri hôpital en août 1944.

maquis_de_loisans_vsfbh

Traversée au Sud de ce haut plateau à l’aspect lunaire avec sa roche grise et ocre parsemée de petits lacs  et de plus importants comme celui du Milieu et du lac Blanc. Descente par la monotone  piste de ski, partie de  la montagne  rabotée  par l'homme. 

 plateaau_sup_rieurabri_Rajon

Vidéo : Circuit lacs des Rousses

 

Aup du Seuil 1925 m du col de Marcieu

d_part_du_col_de_Marcieu56_croquis

Itinéraire décrit au N° 56 de Chartreuse

Montée sportive directe du raide  couloir mi-herbeux mi rocheux sous le pas du Ragris où la solidarité joue un grand rôle

vers_la_finentr_aidedans_le_brouillarden_plein_couloir

Derniers efforts avant de déboucher sur la crête où nous accueille une ondée....

petite_vire_rocheusecr_te_sous_la_pluie

Pause casse-croûte sous les encorbellements du pas de l'Aup du Seuil.

pause_casse_cro_tecirque_de_l_Aup_du_Seuil

Descente tranquille

Descente_de_l_Aup_du_Seuildescente

L'équipe rend hommage à l'ami René qui avait mis cette randonnée au programme.

l__quipeRen_

Vidéo : Aup du Seuil